• Accueil
  • Pianos Balleron
  • L'atelier
  • Sylvie Fouanon
  • L'équipe
  • L'histoire
  • Balleron Japon
  • EPV
  • Expertise de piano
  • Héritage
  • L'histoire du Piano à travers le temps
  • Les Grandes Manufactures de Pianos
  • Prestations
  • Accord du piano
  • Harmonisation
  • Réglage du piano
  • Restauration
  • Conservation
  • Ébénisterie
  • Expertise privée
  • Export
  • Devis
  • Pianos
  • Pianos restaurés
  • Pianos à vendre
  • Collection Balleron
  • Galerie
  • Actualités
  • Presse
  • Contact
  • Faq
  • Lexique
  • une restauration de piano

    FAQ sur le piano

    Qu'est-ce qu’une restauration de piano ?

    Un piano ancien peut être endommagé par les aléas du temps, les variations de température et d'hygrométrie, les déménagements, les mites, l'usure consécutive au jeu normal et par tous les autres désagréments qu'il a pu subir au long de son existence.
    Quelques définitions permettant d’approcher notre philosophie : un piano n’est pas réparé, mais restauré, dans un souci de longévité et de fidélité à l’âme de l’instrument.
    Restaurateur : qui restaure, rétablit dans l'état initial. Artisan spécialiste qui remet en état des oeuvres d'art ou objets de caractère artistique. Restaurer : Rétablir en son état ancien, sa forme première. Remettre en bon état de fonctionnement, remettre à neuf. Réparer en respectant l'état primitif, le style.
    Réparer : Remettre en bon état ce qui ne fonctionne pas sur l'instant.

    Le piano est un instrument complexe, robuste et délicat, soutenant une tension des cordes de 15 à 25 tonnes. La mécanique, composée de milliers de pièces de bois, de feutre, de divers métaux, utilise le principe du levier. Sous l’action de l’âge, la température, l’hygrométrie et du jeu, le mécanisme s’use, se gauchit, les feutres s'assèchent. De même que la table d'harmonie (la grande planche d’épicéa bombée qui amplifie la vibration des cordes) s'affaisse ou se fend, les cordes s'oxydent, se détendent par la détérioration du sommier des chevilles, pièce principale du piano, et qui permet la tenue d'accord. La restauration remet en état d'origine toutes les pièces usées dans un souci de longévité. Parfois, l’instrument acquiert des qualités supérieures, par exemple lorsque le sommier est remplacé assurant une meilleure tenue d’accord. La restauration d'une mécanique de piano exige de remplacer tous les feutres afin d'obtenir une usure régulière, et non un déséquilibre entre ce qui a été récemment changé et ce qui n'a pas été remplacé. Le remplacement des cordes acier et basses filées cuivre, le remplacement des feutres des marteaux, la restauration des fentes dans la table d'harmonie, le nouveau sommier des chevilles, et toutes les opérations nécessaires, rendent au piano son authenticité altérée par le temps.
    Le travail de l’atelier Balleron est animé par cet esprit : rendre à l'instrument sa personnalité, avec sa table d'harmonie ancienne, et son toucher personnel. C'est une affaire de temps, de patience, de respect du travail ancien et qui se doit d'être réversible. La restauration complète est un investissement financier qui double la longévité de l'instrument et surtout, apporte au pianiste une grande satisfaction musicale. Restaurer un piano c'est lui rendre toutes ses capacités mécaniques et musicales afin qu'il puisse développer la palette sonore qui lui est propre de part sa construction puis son vieillissement. C'est tenter de retrouver sa sonorité d'origine en respectant au plus près sa technique de fabrication en travaillant patiemment sur la table d'harmonie, le plan de corde, les marteaux. Dans cette philosophie, on ne remplacera pas la table d'harmonie d'un piano car précisément c'est elle qui donne son "âme" au piano.

    Qu'est-ce qu’une restauration de piano ?

    Un piano ancien peut être endommagé par les aléas du temps, les variations de température et d'hygrométrie, les déménagements, les mites, l'usure consécutive au jeu normal et par tous les autres désagréments qu'il a pu subir au long de son existence.
    Quelques définitions permettant d’approcher notre philosophie : un piano n’est pas réparé, mais restauré, dans un souci de longévité et de fidélité à l’âme de l’instrument.
    Restaurateur : qui restaure, rétablit dans l'état initial. Artisan spécialiste qui remet en état des oeuvres d'art ou objets de caractère artistique. Restaurer : Rétablir en son état ancien, sa forme première. Remettre en bon état de fonctionnement, remettre à neuf. Réparer en respectant l'état primitif, le style.
    Réparer : Remettre en bon état ce qui ne fonctionne pas sur l'instant.

    Le piano est un instrument complexe, robuste et délicat, soutenant une tension des cordes de 15 à 25 tonnes. La mécanique, composée de milliers de pièces de bois, de feutre, de divers métaux, utilise le principe du levier. Sous l’action de l’âge, la température, l’hygrométrie et du jeu, le mécanisme s’use, se gauchit, les feutres s'assèchent. De même que la table d'harmonie (la grande planche d’épicéa bombée qui amplifie la vibration des cordes) s'affaisse ou se fend, les cordes s'oxydent, se détendent par la détérioration du sommier des chevilles, pièce principale du piano, et qui permet la tenue d'accord. La restauration remet en état d'origine toutes les pièces usées dans un souci de longévité. Parfois, l’instrument acquiert des qualités supérieures, par exemple lorsque le sommier est remplacé assurant une meilleure tenue d’accord. La restauration d'une mécanique de piano exige de remplacer tous les feutres afin d'obtenir une usure régulière, et non un déséquilibre entre ce qui a été récemment changé et ce qui n'a pas été remplacé. Le remplacement des cordes acier et basses filées cuivre, le remplacement des feutres des marteaux, la restauration des fentes dans la table d'harmonie, le nouveau sommier des chevilles, et toutes les opérations nécessaires, rendent au piano son authenticité altérée par le temps.
    Le travail de l’atelier Balleron est animé par cet esprit : rendre à l'instrument sa personnalité, avec sa table d'harmonie ancienne, et son toucher personnel. C'est une affaire de temps, de patience, de respect du travail ancien et qui se doit d'être réversible. La restauration complète est un investissement financier qui double la longévité de l'instrument et surtout, apporte au pianiste une grande satisfaction musicale. Restaurer un piano c'est lui rendre toutes ses capacités mécaniques et musicales afin qu'il puisse développer la palette sonore qui lui est propre de part sa construction puis son vieillissement. C'est tenter de retrouver sa sonorité d'origine en respectant au plus près sa technique de fabrication en travaillant patiemment sur la table d'harmonie, le plan de corde, les marteaux. Dans cette philosophie, on ne remplacera pas la table d'harmonie d'un piano car précisément c'est elle qui donne son "âme" au piano.