• Accueil
  • Pianos Balleron
  • L'atelier
  • Sylvie Fouanon
  • L'équipe
  • L'histoire
  • Balleron Japon
  • EPV
  • Expertise de piano
  • Héritage
  • L'histoire du Piano à travers le temps
  • Les Grandes Manufactures de Pianos
  • Prestations
  • Accord du piano
  • Harmonisation
  • Réglage du piano
  • Restauration
  • Conservation
  • Ébénisterie
  • Expertise privée
  • Export
  • Devis
  • Pianos
  • Pianos restaurés
  • Pianos à vendre
  • Collection Balleron
  • Galerie
  • Actualités
  • Presse
  • Contact
  • Faq
  • Lexique
  • Piano Burgasser

    Les Grandes Marques

    Burgasser

    Paris, France

    L.Burgasser a été apprenti-facteur de piano dans plusieurs ateliers parisiens avant de s'établir au 37 boulevard du Temple à Paris en 1846. En 1887, il prend la succession de la Maison De Prow Aubert, ancienne fabrique de piano et pianoforte. Il expose des pianos droits dans les expositions universelles de 1889, 1894, 1897, 1900, lors desquelles il obtient de nombreuses médailles d'or pour le perfectionnement de conception de ses pianos. Il construit ses premiers pianos à queue en l'année 1900. Il établit une manufacture rue d'Orteaux à Paris avec une cinquantaine d'ouvriers et un associé qui dirige la fabrication, Mr Theilmann, alors qu'il conçoit lui même les plans de ses pianos. Ses pianos droits sont équipés du cadre en fonte et cordes croisées dès 1920 avec mécanique Schwander. L'année de sa fermeture, en 1939, Burgasser avait fabriqué 23.000 pianos.

    Burgasser

    Paris, France

    L.Burgasser a été apprenti-facteur de piano dans plusieurs ateliers parisiens avant de s'établir au 37 boulevard du Temple à Paris en 1846. En 1887, il prend la succession de la Maison De Prow Aubert, ancienne fabrique de piano et pianoforte. Il expose des pianos droits dans les expositions universelles de 1889, 1894, 1897, 1900, lors desquelles il obtient de nombreuses médailles d'or pour le perfectionnement de conception de ses pianos. Il construit ses premiers pianos à queue en l'année 1900. Il établit une manufacture rue d'Orteaux à Paris avec une cinquantaine d'ouvriers et un associé qui dirige la fabrication, Mr Theilmann, alors qu'il conçoit lui même les plans de ses pianos. Ses pianos droits sont équipés du cadre en fonte et cordes croisées dès 1920 avec mécanique Schwander. L'année de sa fermeture, en 1939, Burgasser avait fabriqué 23.000 pianos.